techafrika :: actualité technologique africaine

Tanzanie: les propriétaires illégaux de drones risquent une peine de six mois de prison


Rédigé le Jeudi 3 Septembre 2020 | 0 commentaire(s)



Les opérateurs de drones non enregistrés, avec effet à compter du samedi 29 août, risquent une amende de 1 million de shillings (430 $) ou une peine de six mois de prison, a averti l’Autorité de l'aviation civile tanzanienne (TCAA). L'avertissement a été émis le lundi 31 août par le directeur général de la TCAA, Hamza Johari, lors d'une conférence de presse tenue à Dar es Salaam.
 
La semaine dernière, la TCAA a ordonné à tous les opérateurs de drones d'enregistrer leurs drones dans les quatre jours au coût de 100 $. C'était alors la deuxième fois que l’agence prolongeait la date limite d'enregistrement des drones dans le pays. La TCAA a prolongé la date limite parce que le processus d'enregistrement, qui selon elle est une exigence mondiale, a été lent en raison de la technologie encore nouvelle.
 
"Pour des raisons de sécurité, le ministère de la Défense et le département du renseignement doivent s'assurer que le drone enregistré ne sera pas utilisé à des fins nuisibles", a déclaré un responsable de la TCAA.