techafrika

Moyen-Orient et Afrique: Seulement 2% des abonnements mobiles seront 5G en 2024


Rédigé le Jeudi 7 Mars 2019 | 0 commentaire(s)



Ericsson prévoit que le Moyen-Orient et l’Afrique (MEA) comptera environ 30 millions d’abonnements 5G d’ici à la fin de 2024, ce qui ne représente que 2% du total des abonnements mobiles.
 
Cela fera de la 5G la génération de technologies cellulaires la plus rapide à être déployée à l'échelle mondiale, selon un rapport sur la mobilité spécifique à la région MEA publié par Ericsson au Mobile World Congress (MWC) 2019 à Barcelone. Ericsson n’a pas fourni de prévisions spécifiques pour les abonnés à la 5G en Afrique subsaharienne au cours des cinq prochaines années, mais leur nombre sera probablement bien inférieur à 30 millions si le Moyen-Orient est retiré de l'équation.
 
Le rapport indique que les principaux moteurs du déploiement de la 5G incluent une capacité réseau accrue, un coût inférieur au gigaoctet (Go) et de nouvelles exigences en matière de scénario d’utilisation. La majorité des abonnements 5G dans le MEA devraient provenir des marchés TIC les plus avancés tels que l'Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Qatar, tandis qu'en Afrique, l’Afrique du Sud devrait mener le jeu.

: 5G, MEA




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Novembre 2019 - 15:51 Africell lance le service e-SIM en Sierra Leone