techafrika

Internet mobile : Le Gabon et le Botswana ont les plus forts taux de pénétration


Rédigé le Vendredi 21 Septembre 2018 | 0 commentaire(s)



Étant donné le très mauvais état de l’infrastructure de téléphonie fixe sur la plupart des marchés africains, l’accès à Internet mobile représente par conséquent entre 95% et 99% de toutes les connexions Internet. La taille et la portée des divers marchés africains ont contribué à avoir divers taux de pénétration sur le continent.
 
Au début de 2018, le taux de pénétration de la téléphonie mobile était le plus élevé dans les pays suivants: Gabon (163%), Botswana (159%), Afrique du Sud (147%) et Maurice (146%). Selon un nouveau rapport, cette forte pénétration reflète, dans une certaine mesure, la popularité des consommateurs possédant plusieurs cartes SIM à la fois, et cela malgré les efforts déployés par la plupart des régulateurs pour appliquer des mesures obligeant les opérateurs à enregistrer les utilisateurs de carte SIM.
 
Ces efforts visent essentiellement à retirer les cartes SIM dormantes des bases de données des opérateurs et à donner ainsi une idée plus précise de la dynamique du marché.





Dans la même rubrique :
< >