techafrika

Un rapport pointe le retard du Sénégal dans le multimédia


Rédigé le Mercredi 3 Octobre 2012 | 0 commentaire(s)


Une étude rendue publique récemment pointe le retard du Sénégal au niveau du développement du multimédia, dû essentiellement à une « mauvaise stratégie nationale ».


Un rapport pointe le retard du Sénégal dans le multimédia
Une étude rendue publique récemment pointe le retard du Sénégal au niveau du développement du multimédia, dû essentiellement à une « mauvaise stratégie nationale ». 

Cette étude a été menée par le cabinet indépendant Balancing Act qui a tenté de répondre à la question de savoir comment démocratiser l’internet haut débit au Sénégal avec plus de concurrence, de meilleures infrastructures et des prix plus accessibles à un plus grand nombre de personnes (question posée par Google).

Les résultats de l’étude montrent que le Sénégal est passé du statut de l’un des pays africains les plus prometteurs en ce qui concerne le développement des nouvelles technologies, à celui de pays qui accuse un sérieux retard avec notamment une pénétration d’internet « limitée », de sérieuses failles dans l’offre de services et une concurrence quasi inexistante au seul profit de l’opérateur historique Sonatel.
 
L’étude conclut par noter la nécessité de mettre en place une « nouvelle stratégie nationale » par le gouvernement.