techafrika

Un an de prison ou 1 000 $ US d’amende si vous faites voler un drone au Kenya


Rédigé le Dimanche 10 Novembre 2019 | 0 commentaire(s)



Un an de prison ou 1 000 $ US d’amende si vous faites voler un drone au Kenya
L'Autorité de l'aviation civile du Kenya (KCAA) a interdit le vol de drones au Kenya. L'agence a prévenu que quiconque contreviendrait à l'interdiction serait soit emprisonné pendant un an, soit condamné à une amende pouvant aller jusqu'à 100 000 shillings (environ 1000 $ US). Dans un communiqué, le régulateur de l'aviation a cité un avis juridique signé le 26 mars 2019 sur l'interdiction des drones.
 
"L'utilisation de tels drones par le public à des fins de couverture vidéo, de réalisation de films, de surveillance et de toute autre ingérence dans l'espace aérien du Kenya" est interdite, indique en partie la déclaration signée par le directeur général de la KCAA, le capitaine Gilbert Kibe.
 
"Toute personne qui contrevient aux dispositions de l'alinéa (1) commet une infraction et est passible, sur déclaration de culpabilité, d'une amende maximale de cent mille shillings ou d'un emprisonnement maximal de douze mois, ou à la fois cette amende et cette peine d’emprisonnement."
 
Le gouvernement n'est toutefois pas affecté par la nouvelle directive.