techafrika

Tunisie: Les constituants divisés à propos de la retraite des agents de Tunisie Télécom


Rédigé le Dimanche 2 Mars 2014 | 0 commentaire(s)



Tunisie: Les constituants divisés à propos de la retraite des agents de Tunisie Télécom
L’examen du projet de loi relatif à la mise à la retraite anticipée des agents de la Société nationale des télécommunications (Tunisie Télécom) se poursuit auprès de la commission des affaires sociales à l'Assemblée nationale constituante (ANC).
 
Au cours de la semaine dernière, la commission a auditionné le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l'information et de la communication et la partie syndicale représentant les agents de Tunisie Télécom.
 
Pour la députée Salma Mabrouk de la Coalition démocratique, il n'y a aucune raison d'accélérer l'adoption de ce projet de loi proposé par un gouvernement transitoire, alors que de nouvelles élections sont prévues dans les prochains mois et aboutiront à l'élection d'un gouvernement permanent qui se chargera de la mise en place d'une stratégie claire pour le développement de Tunisie Télécom.
La députée Néjiba Barioul du mouvement Ennahdha a pour sa part estimé que la mise à la retraite anticipée de certaines compétences de Tunisie Télécom n'est pas une décision judicieuse, suggérant de tirer profit de leur expérience à travers leur intégration dans d'autres établissements.
 
Au cours de cette semaine, la commission des affaires sociales a également auditionné des membres de la Fédération générale de la poste et des télécommunications qui ont fait part de leur refus de ce projet de loi compte tenu de ses impacts négatifs sur la situation sociale des agents de Tunisie Télécom.