techafrika

RDC: La GSMA demande une réforme de la fiscalité du secteur mobile


Rédigé le Dimanche 26 Août 2018 | 0 commentaire(s)



La GSMA a appelé le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) à revoir la fiscalité imposée dans le secteur de la téléphonie mobile du pays afin de garantir des avantages socio-économiques.
 
Selon le rapport de l'organisation intitulé « Réformer la fiscalité du secteur de la téléphonie mobile en République démocratique du Congo (RDC) : favoriser la croissance économique par un système fiscal favorable », la mise en œuvre de réformes fiscales profiterait à l'économie en général et à la situation budgétaire du gouvernement, tout en élargissant l'adoption des services mobiles.
 
Entre 2007 et 2017, le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile en RDC est passé de 4,9 millions à 29,3 millions en 2017, soit un taux de croissance annuel moyen de 20%. Le secteur de la téléphonie mobile a généré une valeur économique de 1,1 milliard de dollars américains en 2017.
 
La GSMA recommande de réduire les droits d’accise imposés sur les services mobiles de 10 à 3% afin de rendre les services mobiles plus abordables et d’augmenter l’utilisation des services.

: GSMA, RDC