techafrika

Ouganda: les utilisateurs de Whatsapp vont payer 0,05 $ de taxe journalière


Rédigé le Vendredi 29 Juin 2018 | 0 commentaire(s)



Dans une atmosphère de fortes protestations de la part des critiques, le parlement ougandais vient d’adopter la loi controversée sur les taxes liées aux transactions d'argent mobile et l'utilisation des médias sociaux.
 
La nouvelle loi impose un prélèvement quotidien obligatoire de 0,05 $ USD pour les utilisateurs de WhatsApp à partir du 1er juillet, tandis que les transactions d'argent mobile subiront également un prélèvement de 1% sur la valeur totale de la transaction. La taxe sur les médias sociaux a pourtant fait l’objet d’une forte protestation de la part de jeunes députés, en particulier le député de Kyaddondo East, Robert Kyaggulanyi, alias Bobi Wine, qui la qualifie de double imposition. Il a été soutenu par Joshua Anywarach du comté de Padyere, et Silas Aogon de la municipalité de Kumi.
 
Les jeunes députés ont fait valoir que puisque WhatsApp est accessible par le biais d'une connexion déjà taxée, une autre taxe constituerait une violation des droits des utilisateurs. Mais le ministre du Plan, David Bahati, a rejeté l'affirmation selon laquelle le gouvernement taxe les données ou Internet, affirmant que seul le service était taxé. Selon lui, avec seulement 0,05 $ de frais par jour, chaque utilisateur de WhatsApp régulier ne paiera que 19,5 $ par an.