techafrika

Nigeria : Le projet de loi sur les médias sociaux critiqué par Human Rights Watch


Rédigé le Dimanche 5 Janvier 2020 | 0 commentaire(s)



Nigeria : Le projet de loi sur les médias sociaux critiqué par Human Rights Watch
Le projet de loi nigérian sur la réglementation des médias sociaux, actuellement en cours d'examen par les législateurs fédéraux, a suscité un débat national et reste controversé. Selon le projet de loi, toute personne publiant sur les réseaux sociaux des déclarations "susceptibles de porter atteinte à la sécurité nationale" sera passible de poursuites. Il interdit également les publications sur les réseaux sociaux qui pourraient diminuer la confiance du public dans le gouvernement nigérian.
 
La violation de la loi est passible d'une amende, d'une peine de trois ans de prison, ou les deux. Le projet de loi autorise également les services répressifs à forcer les FAI à désactiver l'accès à Internet.
 
Selon l'organisation non gouvernementale mondiale Human Rights Watch, la nouvelle législation proposée criminalisera les critiques du gouvernement. L'organisation estime que le projet de loi fait partie d'une initiative inquiétante du gouvernement du pays de violer le droit des citoyens à la liberté d'expression. Il a noté que toute restriction à ce droit doit être justifiable dans une société démocratique.
 
Les responsables ont nié cette affirmation et ont déclaré que le projet de loi était conforme aux tendances mondiales pour lutter contre la menace des fake news.