techafrika

Le Zimbabwe réduit les tarifs de données mobiles


Rédigé le Jeudi 28 Juin 2018 | 0 commentaire(s)



Le Zimbabwe réduit les tarifs de données mobiles
Le Zimbabwe a réduit ses tarifs de données mobiles de 12,5 à 5 cents par mégaoctet, avec effet au début du mois de juillet, a annoncé mercredi l'Office de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz).
 
Selon une déclaration publiée par l'organisme de réglementation, « le seuil des frais de données mobiles hors forfait sera réduit par rapport au taux moyen actuel de 12,5 cents par mégaoctet à 5 cents par mégaoctet, taxes en sus ». L'annonce fait suite à la conclusion d'un exercice national de modélisation des coûts pour les entreprises de télécommunication réalisé par Detecon en 2017.
 
Le Potraz a indiqué que cet exercice visait à mettre à jour le modèle LRIC (Long Run Incremental Costing) mis en œuvre en 2014 pour prendre en compte « le changement du comportement des consommateurs qui passent d'une approche centrée sur la voix à une approche centrée sur les données », de même que les avancées technologiques.
 
Le régulateur a souligné que les nouveaux tarifs de données s'appliquent exclusivement à "l’internet/données qui sont utilisées en dehors des offres groupées WhatsApp, Facebook et Twitter", entre autres.