techafrika :: actualité technologique africaine

Le Kenya se joint à la Tanzanie et à l'Ouganda pour taxer les transactions numériques


Rédigé le Dimanche 31 Janvier 2021 | 0 commentaire(s)



Le Kenya s'est joint à la Tanzanie et à l'Ouganda pour taxer les transactions numériques afin de soutenir son trésor public mis à mal par une économie alourdie du fait du ralentissement des activités du secteur privé, la réduction des recettes, la dette publique croissante et les pressions liées à la croissance des dépenses.
 
La nouvelle taxe a ajouté plus de difficultés financières aux ménages et aux entreprises qui ont commencé l'année avec des mesures d'allégement fiscal annulées par le Trésor national. La taxe sur les services numériques (DST), qui est entrée en vigueur le 1er janvier, a été introduite par le secrétaire du cabinet du Trésor national Ukur Yatani par le biais de la loi de finances 2020.
 
La DST impose une taxe de 1,5% sur le revenu brut provenant de tous les services offerts sur le marché numérique, y compris le contenu numérique téléchargeable tel que les applications mobiles, les livres électroniques et les films, ainsi que les services par contournement (en anglais over-the-top services ou OTT) qui incluent des émissions de télévision en streaming, des films, musique, podcasts et tout autre contenu numérique.