techafrika

Lagos devrait dépasser Nairobi et devenir la capitale africaine des startups


Rédigé le Lundi 25 Décembre 2017 | 0 commentaire(s)



Alors que les startups technologiques en Afrique s’illustrent dans des industries porteurs ou, en créent des nouvelles, elles ont généralement tendance à se répandre dans trois grands écosystèmes : Nairobi, Le Cap et Lagos.
 
Mais au cours de l'année écoulée, la position de Lagos en tant qu'épicentre des startups du continent a pris de l'ampleur. Pour les nouveaux entrepreneurs, c’est l'écosystème le plus prolifique du continent, ses startups se développant généralement beaucoup plus vite dès les premiers financements.
 
Lagos abrite également des poids lourds du e-commerce tels que Jumia et Konga et a donné naissance à certaines des startups les plus connues du continent, notamment Andela, iROKO et Flutterwave, qui ont toutes attiré un grand intérêt des investisseurs mondiaux.
 
Par conséquent, il n'est pas surprenant que les plus grandes entreprises technologiques du monde accordent davantage d’attention et la capitale nigériane.