techafrika

La sécurité des échanges de bitcoins au Zimbabwe mise à mal


Rédigé le Mardi 3 Avril 2018 | 0 commentaire(s)



La seule plateforme d’échange de crypto-monnaie au Zimbabwe www.golix.com a été piratée. Une activité malveillante a été découverte sur les comptes des utilisateurs dans les trois semaines précédant le 12 mars.
 
La plate-forme Golix Exchange permet d’échanger des bitcoins et autres crypto-monnaies. Le Zimbabwe a connu une forte hausse des prix des bitcoins en raison des pénuries de devises étrangères. Les experts disent que les populations cherchent des méthodes alternatives pour garder l'argent et pour faire sortir les devises étrangères du pays.
 
"Veuillez noter que dans les trois semaines précédant le 12 mars 2018, nous avons remarqué qu'un nombre limité de comptes Golix étaient victimes d'accès non sollicités par des tiers", a déclaré Golix dans un communiqué adressé aux utilisateurs de la plate-forme d'échange.
 
"Les informations recueillies jusqu'à présent indiquent que cette activité malveillante a été réalisée via des comptes de messagerie utilisateur compromis", a ajouté Golix.
 
Le Zimbabwe, comme d'autres régulateurs sur de nombreux marchés, a mis en garde contre l'utilisation de la crypto-monnaie, affirmant qu'ils sont illégaux. Cependant, les gourous du FinTech locaux croient que le bitcoin est une option d'investissement lucrative qui facilite les transactions en raison des pénuries de devises qui ont frappé le Zimbabwe.