techafrika :: actualité technologique africaine

La banque centrale du Nigeria ordonne la fermeture des comptes de crypto-monnaie


Rédigé le Lundi 1 Mars 2021 | 0 commentaire(s)



La banque centrale du Nigéria a ordonné aux banques de dépôts et aux autres institutions financières de fermer immédiatement les comptes effectuant ou exploitant des échanges de crypto-monnaie, affirmant que de telles transactions étaient « interdites ».
 
Le non-respect de la directive entraînera des « sanctions réglementaires sévères », selon une circulaire envoyée vendredi aux institutions financières et publiée sur le site Internet de la banque centrale.
 
La Securities and Exchange Commission du Nigeria a déclaré en septembre qu’elle réglementerait le commerce des monnaies numériques pour protéger les investisseurs et garantir la transparence des transactions.
 
La position dure de la banque centrale de la plus grande économie d'Afrique intervient après les manifestations d'octobre contre les excès de la brigade spéciale anti-vol de la police, connue sous le nom de SRAS. A cette occasion, les manifestants avaient récolté des Bitcoins pour financer leurs actions, après que le gouvernement ait prétendument bloqué les plateformes de paiement locales pour empêcher la collecte des dons.