techafrika :: actualité technologique africaine

L’État algérien menace de nationaliser l'opérateur Nedjma


Rédigé le Mardi 18 Septembre 2012 | 0 commentaire(s)


L'État algérien, par la voix de son ministre des Finances, menace en effet de faire passer Nedjma dans le giron public si Qatar Telecom (Qtel) persistait à vouloir acquérir le contrôle du capital du koweïtien Wataniya Telecom.


Nedjma
Nedjma
Nedjma,  la filiale locale du groupe koweïtien Wataniya Telecom, pourrait en effet être soumis au droit de préemption de l'État algérien comme vient de l’annoncer le ministre des Finances Karim Djoudi, si Qtel rachète totalement Wataniya. Qtel détient déjà 52,5% de capital de Wataniya et souhaite acquérir la totalité du groupe koweitien des télécommunications.
 
L’Algérie a adopté la règle de préemption en 2009 en même temps que celle dite des 51/49 qui contraint les intérêts algériens à prendre la majorité dans les projets d’investissements qui impliquent des étrangers.