techafrika

Kenya: le régulateur des opérateurs télécoms veut réglementer WhatsApp


Rédigé le Dimanche 4 Novembre 2018 | 0 commentaire(s)



Kenya: le régulateur des opérateurs télécoms veut réglementer WhatsApp
Le Kenya envisage de réglementer les services en ligne tels que WhatsApp et Skype dans le cadre d’une initiative radicale qui pourrait obliger les fournisseurs de services basés sur Internet à partager des données avec le gouvernement.
 
L'Autorité des communications du Kenya (CA) est à la recherche d'un consultant pour étudier et déterminer comment les services dits over the top (OTTS) gérés par des groupes tels que Facebook, qui dirige WhatsApp, et le propriétaire de Skype, Microsoft, pourraient être réglementés.
 
L'organisme de réglementation souhaite disposer d'un certain contrôle, un peu comme il le fait pour d'autres produits de télécommunication traditionnels tels que les appels et les SMS. "Parce que les fournisseurs d’OTTS sont susceptibles de collecter les données de leurs abonnés et qu’ils ne sont pas domiciliés au Kenya", a déclaré l’AC dans un communiqué.
 
Sous la régulation de la CA, les propriétaires de services tels que WhatsApp et Skype devront se conformer aux "dispositions de sécurité et de confidentialité" requises par la loi. Les lois pourraient également porter sur la manière dont les services se conforment aux demandes des agences de sécurité en matière de divulgation de données comme cela s’applique à des opérateurs tels que Safaricom, lorsque les tribunaux le demandent.