techafrika :: actualité technologique africaine

Afrique de l’Est : Le Kenya a le plus fort taux de pénétration mobile de la région (62%)


Rédigé le Mardi 30 Juin 2020 | 0 commentaire(s)



Le pourcentage de personnes possédant un téléphone mobile au Kenya s'élève à 62%, indiquant une opportunité de croissance importante pour les fournisseurs de services mobiles. La statistique, qui ne prend pas en compte la possession de plusieurs cartes SIM dans l'évaluation de la pénétration mobile, a été publiée par Airtel Africa, qui opère au Kenya et sur d'autres marchés d’Afrique de l’Est.
 
La pénétration mobile du Kenya est la plus élevée de la région (60%), devant la Zambie (54%), la Tanzanie (49%), le Nigeria (45%), l'Ouganda (42%) et la République démocratique du Congo (39%). L'Autorité des communications du Kenya (CA) note l’enregistrement de plusieurs cartes SIM avec un taux de pénétration du mobile à 114,8% au cours du trimestre clos en décembre 2019.
 
Ces chiffres montrent l'étendue de la possession de plusieurs cartes SIM dans le pays. Une tendance attribuée aux abonnés cherchant à bénéficier de prix plus bas auprès d’entreprises télécom rivales. Airtel, par exemple, a rapporté qu'il y avait 55 millions de cartes SIM actives au cours de l'année terminée en décembre 2019, dépassant la population du pays de 49 millions de personnes au cours de la même période.