techafrika

Afrique: Les marchés clés ont perdu des milliards en cybercriminalité en 2017


Rédigé le Mercredi 2 Mai 2018 | 0 commentaire(s)



Cinq marchés clés en Afrique - le Ghana, le Kenya, le Nigeria, la Tanzanie et l'Ouganda - ont perdu ensemble 3,5 milliards de dollars US en cybercriminalité en 2017. C'est ce qu'affirme le cabinet de cyber sécurité Serianu dans son rapport publié récemment, intitulé « Africa Cyber Security Report 2017 ».
 
"Une analyse plus poussée de la cybercriminalité dans les pays suivants: Nigeria, Kenya, Ghana, Ouganda et Tanzanie a été estimée à 1,078 milliard de dollars sur une année, incluant les dommages directs et les pertes, les perturbations consécutives aux attaques et la perte de réputation", indique le rapport.
 
Les services bancaires et financiers ont été les plus touchés, perdant 248 millions de dollars en 2017. Le gouvernement a perdu 204 millions de dollars, tandis que le e-commerce, les transactions mobiles et les télécommunications ont perdu 173 millions, 140 millions et 119 millions de dollars respectivement.
 
Simon Muriithi, chef de projet pour Cashless Kenya a déclaré que cette situation pourrait limiter les avantages de la technologie dans le secteur bancaire. Selon l’étude de Serianu, 90% des incidents de cybersécurité n'ont pas été signalés en 2017.