techafrika

Tanzanie: Vodacom a 30 jours pour apporter des réponses à ses problèmes de cybercriminalité


Rédigé le Mercredi 1 Août 2018 | 0 commentaire(s)



Tanzanie: Vodacom a 30 jours pour apporter des réponses à ses problèmes de cybercriminalité
Le ministre des Travaux publics, des Transports et des Communications, M. Isack Kamwelwe, a donné 30 jours à Vodacom Tanzania Plc pour lui fournir des réponses sur des questions liées à la cybercriminalité qui, selon lui, étaient plus graves au sein du réseau de l'entreprise. M. Kamwelwe fait référence à des vols d'argent mobile qui, selon lui, ciblaient surtout les abonnés de l'entreprise.
 
M. Isack Kamwelwe a donné cet ultimatum lorsque l'entreprise recevait une licence pour le haut débit 700 MHz acquise lors de la vente aux enchères organisée par l'Autorité Tanzanienne de Régulation des Communications (TCRA) le mois dernier. Le ministre a déclaré que si la direction de l'entreprise ne fournissait pas des réponses sur la façon de résoudre le problème, alors elle devra rembourser tout vol en ligne effectué par le biais de son réseau.
 
Le directeur général de la TCRA, James Kilaba, a déclaré que grâce à la licence du haut débit 700 MHz, la société devait s'assurer que ses services mobiles à haut débit atteindraient 60% de la population d'ici 2021 et 90% d'ici 2024.