techafrika

Selon l'UIT, le taux de pénétration de l'Internet en Afrique atteindra 21,8% d'ici fin 2017


Rédigé le Mercredi 27 Décembre 2017 | 0 commentaire(s)



Bien que les retombées économiques immédiates soient actuellement minimes, si l'Afrique est capable de faire croître la croissance de l'Internet pour atteindre ou dépasser les niveaux observés dans d'autres régions du monde, l'impact sur le continent pourrait être immense. C'est ce qui ressort d’un rapport de Internet Society intitulé « Promotion de l'économie Internet africaine », qui examine comment une plus grande utilisation de l'Internet et la numérisation de l'économie traditionnelle amplifie la croissance économique.
 
Selon le McKinsey  Global Institute, l’Internet en Afrique ne contribue qu'à 1,1% du PIB du continent. Toutefois, l'organisation affirme qu'avec les bonnes percées, le gain de productivité dans six secteurs clés devrait se situer entre 148 milliards et 318 milliards de dollars US d'ici 2025.
 
En Afrique, l'UIT estime que la pénétration d'Internet atteindra 21,8% d'ici la fin de 2017. En 2010, ce taux n'était que de 6,7%. Cette croissance phénoménale est en grande partie due à la pénétration croissante du mobile, étant donné que l'infrastructure fixe dans la plupart des pays africains est soit inexistante soit en mauvais état. La chute des prix des smartphones, la population jeunes alphabétisés et d'autres facteurs sont les moteurs de cette tendance.





Dans la même rubrique :
< >