techafrika

Rapport : La part des MVNO dans le total des abonnements mobiles en Afrique et au Moyen-Orient devrait atteindre 0,73% d'ici 2023


Rédigé le Jeudi 31 Mai 2018 | 0 commentaire(s)



Les opérateurs de réseaux virtuels mobiles (MVNO) représentaient 0,66% du total des abonnements mobiles en Afrique et au Moyen-Orient (AMO) en 2017. Cette part devrait augmenter légèrement au cours de la période de prévision pour atteindre 0,73% d'ici 2023, selon GlobalData, une société de données et d'analyse.
 
La baisse des prix des communications vocales et l'apparition d'applications over-the-top (OTT) comme WhatsApp et Facebook Messenger ont perturbé le modèle économique de ces MVNO, construit historiquement autour de l'offre de minutes voix locales et internationales abordables. De plus, leur incursion dans le segment des données mobiles n'a pas toujours rencontré le niveau de succès attendu. Une raison à cela pourrait être que les opérateurs de réseaux mobiles (ORM) qui les hébergent ont commencé à les considérer comme des concurrents potentiels et ont refusé de baisser leurs prix de gros.
 
Houda Bostanji, analyste technologique chez GlobalData, a déclaré: "Un certain nombre de MVNO ont réussi à construire un réseau relativement important dans toute la région. FRiENDI à Oman, Virgin en Arabie Saoudite et Lycamobile en Tunisie sont des exemples de MVNO qui ont une présence notable sur leurs marchés locaux. Cela montre que l'activité MVNO n'est pas morte et peut représenter une réelle opportunité de revenus dans la région AMO."





Dans la même rubrique :
< >