techafrika

Le taux de pénétration des smartphones au Zimbabwe passe les 50%


Rédigé le Lundi 3 Décembre 2018 | 0 commentaire(s)



Bien que le Zimbabwe soit parmi les pays africains où les coûts de données mobiles sont les plus élevés, le taux de pénétration des smartphones dans le pays augmente et dépasse désormais les 50%.
 
L’Alliance pour l’Internet abordable (A4AI) a récemment annoncé que le Zimbabwe disposait du haut débit mobile le plus cher (25 USD par 1 Go à la fin de 2017), ce qui signifie que le coût des données mobiles par 1 Go représente environ 33% du revenu national brut. Un opérateur local, Econet Wireless, estime que les coûts élevés des données n’ont pas dissuadé les utilisateurs d’acheter des appareils, notant une augmentation du taux de pénétration des téléphones portables et des tablettes.
 
"La croissance des données a été motivée par le taux de pénétration des smartphones, qui était passé d'environ 45% à 50% fin août 2018. La demande de services de données est restée forte", a déclaré James Myers, président d'Econet. Les dirigeants du secteur ont déclaré que le taux de pénétration de l’Internet avait augmenté de 50% (à la fin août) à 55% actuellement.