techafrika

Le premier fabricant de smartphones égyptien cible le Ghana, et d'autres marchés


Rédigé le Vendredi 2 Novembre 2018 | 0 commentaire(s)



Le premier fabricant de smartphones égyptien cible le Ghana, et d'autres marchés
Le premier fabricant égyptien de smartphones cherche à pénétrer le marché africain dans son ensemble d'ici fin 2018 ou début 2019 en vu de stimuler ses exportations, a déclaré son directeur des ventes.
 
Silicon Industries Corporation (SICO), qui exporte déjà dans le Golfe, envisage de commencer à vendre des téléphones au Ghana, au Kenya, au Maroc, en République démocratique du Congo, en Afrique du Sud, au Nigeria et au Mozambique, a déclaré Mahmoud Ali, directeur des ventes de SICO.
 
"C'est un marché prometteur et la concurrence est bien moindre que dans le Golfe", a déclaré Ali, soulignant la forte demande de téléphones abordables en Afrique. Il a indiqué qu'il s'attendait principalement à vendre des smartphones dans un ordre de prix de 50 et 60 $ à des clients africains hors d'Égypte.
 
SICO, qui a été créée l’année dernière avec un capital de 150 millions de livres égyptiennes (8,4 millions de dollars), vend des téléphones sous la marque Nile X. Les investisseurs privés détiennent 80% de la société et les 20% restants sont détenus par le ministère égyptien de la Communication.