techafrika

La start-up kenyane de logistique Sendy lève 20 millions $, soutenu par Toyota


Rédigé le Jeudi 2 Avril 2020 | 0 commentaire(s)



La société kenyane Sendy - une plate-forme à la demande qui relie les clients aux chauffeurs et aux véhicules pour la livraison de marchandises - a levé 20 millions de dollars de série B dirigée par Atlantica Ventures.
 
Toyota Tsusho Corporation, une branche commerciale et d'investissement de la société automobile japonaise Toyota, a également rejoint le tour de table. Avec cette levée de fonds, Sendy pourra renforcer sa position concurrentielle dans l'espace logistique des startups du continent. La société prévoit également de s'étendre à l'Afrique de l'Ouest en 2020, a déclaré le PDG Mesh Alloys.
 
Alloys a cofondé Sendy en 2015 avec les Kenyans Evanson Biwott et Don Okoth et l'Américaine Malaika Judd. La start-up possède actuellement des bureaux au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda, avec 5000 véhicules sur sa plateforme qui déplacent toutes sortes de marchandises, selon Alloys.
 
Sendy propose des services pour l’e-commerce, les entreprises et la livraison de fret pour une liste de clients comprenant Unilever, DHL, Maersk, Safaricom et le détaillant en ligne africain Jumia.