techafrika

L'Angola va construire son troisième satellite en partenariat avec Airbus


Rédigé le Lundi 3 Juin 2019 | 0 commentaire(s)



L'Angola a signé un accord avec Airbus pour la construction d'AngoSat-3, un satellite d'observation de la Terre qui sera utilisé pour la reconnaissance militaire, la surveillance du territoire, la météorologie, l'inventaire des ressources naturelles, les études et la modélisation du climat, la prévention et la surveillance des catastrophes naturelles.
 
L'accord relatif à ce projet, qui devrait coûter environ 179 millions de dollars US, a été signé à Paris par le ministre des Affaires étrangères angolais, Manuel Augusto, et son homologue français, Jean-Yves le Drian. Airbus se chargera de la construction et du lancement orbital du satellite qui, une fois achevé, sera le troisième satellite opérationnel de l'Angola.
 
Le décret indique que le nouveau satellite permettra au pays de surveiller ses frontières, de collecter des informations sur les zones isolées, de surveiller les forêts, de surveiller les tendances en matière de déforestation, d’élévation du niveau de la mer, d’érosion des côtes et de pollution marine. Une fois lancé en orbite, AngoSat-3 aura une durée de vie de 10 ans au cours de laquelle il sera géré par le Centre Funda, situé à Luanda, la capitale de l'Angola.