techafrika

L’Afrique du Sud et le Kenya soutiennent Huawei


Rédigé le Lundi 5 Août 2019 | 0 commentaire(s)



Le secrétaire de Cabinet au ministère de l'Information et de la Communication kenyan, Joseph Mucheru, a décrit la multinationale chinoise Huawei comme un bouc émissaire de la guerre commerciale américano-chinoise, qui selon lui a une connotation plus politique que technologique.
 
"Nos politiques ne sont pas dictées par les politiques américaines en matière de technologie. Nous choisissons ce qui est le mieux pour nous. Nous ne serons pas liés à ce que les autres disent, mais nous veillerons à ce que nos citoyens en aient pour leur argent", a déclaré Mucheru.
 
Adam Lane, directeur des affaires publiques de Huawei au Kenya, a déclaré que les restrictions imposées par le gouvernement américain n'affecteraient pas les activités de la société en Afrique. "Nous continuerons à travailler avec des fournisseurs du monde entier et à diversifier notre chaîne d'approvisionnement afin de nous préparer à tous les scénarios", a déclaré Lane.
 
Par ailleurs, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, par l'intermédiaire de son porte-parole Khusela Diko, a également promis le soutien de son gouvernement à la marque chinoise.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Septembre 2019 - 21:52 MTN est sur le point de devenir une banque