techafrika

Flutterwave et Alipay s'associent pour fluidifier les paiements entre l'Afrique et la Chine


Rédigé le Lundi 5 Août 2019 | 0 commentaire(s)



La start-up fintech basée à San Francisco et à Lagos, Flutterwave, s’est associée à la filiale de la société chinoise de commerce électronique Alibaba, Alipay, pour offrir des paiements numériques entre l’Afrique et la Chine.
 
Flutterwave est un service de paiement B2B (principalement), fondé au Nigéria et destiné aux entreprises africaines pour leur permettre de payer d’autres entreprises sur le continent et à l’étranger. Alipay est le porte-monnaie numérique et la plateforme de paiement d’Alibaba. En 2013, Alipay a dépassé PayPal en termes de volume de paiements et revendique actuellement un réseau mondial de plus d’un milliard d’utilisateurs actifs, selon le dernier rapport sur les bénéfices d’Alibaba.
 
Une grande partie du réseau d’Alipay est en Chine, ce qui rend l’intégration de Flutterwave essentielle pour capter une activité financière d’environ 200 milliards de dollars dans le commerce Chine-Afrique.
 
"Nous avons réussi à connecter les pays africains… les uns aux autres, il était donc temps de connecter l'Afrique au monde. Nous avons commencé avec les États-Unis… mais vous ne pouvez pas connecter l’Afrique au monde sans la Chine.”, peut-on lire dans un communiqué de Flutterwave.