techafrika

Etude : 32% des logiciels en Afrique du Sud sont sans licence - BSA


Rédigé le Jeudi 28 Juin 2018 | 0 commentaire(s)



32% des logiciels installés sur des ordinateurs en Afrique du Sud ne sont pas correctement sous licence, selon le Global Software Survey 2018 publié par BSA / The Software Alliance. L'organisation mondiale de l'industrie du logiciel a déclaré que cela représente une diminution d'un point par rapport à son étude précédente, publiée en 2016. Cependant, la valeur commerciale des logiciels sans licence installés en Afrique du Sud a été établie à 209 millions $.
 
"Les entreprises du monde entier manquent les avantages économiques et de sécurité que procure un logiciel bien géré", a déclaré Victoria Espinel, présidente et chef de la direction de BSA | The Software Alliance. "Les entreprises devraient mettre en place des programmes de gestion des actifs logiciels (SAM) pour évaluer et gérer les logiciels sur leurs réseaux. Cela, en retour, aide les entreprises à réduire le risque de cyberattaques débilitantes et à accroître leurs revenus."
 
Selon BSA / The Software Alliance, globalement, les organisations utilisent des logiciels pour améliorer leur façon de faire des affaires, augmenter leurs profits, atteindre de nouveaux marchés et obtenir des avantages compétitifs. Mais, comme l'ont confirmé les DSI et l'analyse détaillée dans l'enquête, si le logiciel n'est pas licencié, les entreprises courent un risque important de rencontrer des menaces de sécurité souvent paralysantes.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Septembre 2018 - 00:04 Vodacom lance un service 5G au Lesotho