techafrika

Amazon lance ses premiers AWS data centers africains au Cap


Rédigé le Lundi 11 Mai 2020 | 0 commentaire(s)



Amazon lance ses premiers AWS data centers africains au Cap
Amazon a officiellement ouvert ses premiers centres de données en Afrique, avec sa division cloud Amazon Web Services (AWS) qui lance trois nouvelles zones de disponibilité au Cap, en Afrique du Sud. Amazon a annoncé pour la première fois cette nouvelle région cloud en 2018, mais le choix de le lancer maintenant n’est pas anodin.
 
La demande de services cloud a en effet augmenté en raison de la crise du COVID-19, les entreprises adoptant des options de travail à distance gourmandes en bande passante comme la vidéoconférence et les individus en confinements consommant davantage de services Internet.
 
AWS représente plus de 10% des revenus d'Amazon, ayant généré près de 10 milliards de dollars au cours du dernier trimestre, soit environ 4 fois plus que la division Cloud de Google.
 
De son côté, Microsoft ne détaille pas spécifiquement les revenus d’Azure, mais la société a été le premier des principaux fournisseurs de Cloud public à ouvrir des centres de données en Afrique, avec deux régions ouvertes à Johannesburg et au Cap en mars dernier. Google pour sa part n'a pas encore confirmé ses plans pour le continent.