techafrika

42% des pays africains sans IXP acheminent le trafic Internet depuis l'étranger


Rédigé le Vendredi 2 Novembre 2018 | 0 commentaire(s)



42% des pays africains sans IXP acheminent le trafic Internet depuis l'étranger
Environ 42% des pays d'Afrique manquent actuellement de points d'échange Internet (IXP), ce qui signifie que la majeure partie de leur trafic Internet national est échangée via des points situés en dehors de leur pays respectif.
 
Cela se fait généralement par fibre satellite ou sous-marine via plusieurs hubs internationaux pour atteindre leurs destinations. Alors que le Nigeria a environ cinq IXP répartis dans tout le pays, les pays sans installation perdent des milliards de dollars par an en points de change.
 
Selon l’Africa IXP Association (Af-IX), il existe environ 44 IXP actifs répartis dans 32 pays d’Afrique. Cela s'est traduit par une croissance de 275% du trafic Internet échangé localement au cours des 10 dernières années (il y avait 16 IXP en 2008).
 
Au cours de la même période, le trafic échangé sur les IXP africains est passé de 0,16 Gbit/s à 412 Gbit/s, avec plus de 800 réseaux désormais connectés sur ces IXP.





Dans la même rubrique :
< >