techafrika :: actualité technologique africaine

​L’Afrique Sub-saharienne devrait compter plus d’un milliard d’abonnements au mobile en 2025


Rédigé le Lundi 15 Novembre 2021 | 0 commentaire(s)



A l’occasion de l’AfricaTech Festival, qui s’est tenu sur internet du 08 au 12 décembre, le géant suédois des télécommunications Ericsson a partagée quelques données sur l’adoption du mobile en Afrique.

Selon ses calculs, la région « Moyen-Orient et Afrique du Nord » compte actuellement 710 millions d’abonnés à la téléphonie mobile, et ce chiffre devrait atteindre les 810 millions à l’horizon 2025. Quand à l’afrique « sub-saharienne », le nombre d’abonnés au téléphone mobile pourrait bondit de 820 millions en 2020 à plus de 1,04 milliard en 2025.

A titre de comparaison, l’Afrique sub-saharienne compterait alors plus d’abonnés à la téléphonie mobile que l’Europe de l’Ouest (520 M) et l’Amérique du Nord (430 M), grace à son dynamisme démographique et des taux de croissance annuels de plus de 4%.

D’ici le milieu de la décennie, l’Afrique sub-saharienne devrait également connaitre une forte progression des abonnements 4G, qui passeraient de 130 à 300 millions, mais également de la 5G, qui pourrait compter 70 millions d’abonnés à l’horizon 2025/2026.

La consommation moyenne des mobinautes en Afrique sub-saharienne devrait toutefois rester en deça des autres régions, avec une moyenne de 9 Go/mois et par smartphone en 2026, contre 47 Go en Europe de l’Ouest ou 48 en Amérique du Nord.

En cause des forfaits avec des coûts encore relativement élevés, de l’ordre de 7500 CFA (environ 15 euros) en Côte d’Ivoire pour 300 minutes de communication et 3,5 Go. Comme l'indique le site MonPetitForfait, les forfaits français, proposent 3 fois plus de données ainsi que des communications illimitées pour des tarifs inférieurs.

Un paradoxe que les opérateurs peinent à résoudre, arguant du besoin de rentabiliser des investissements massifs, dans les infrastructures télécom locales.

: 4G, 5G, ericsson