techafrika

Tunisie: Le procès militaire d'un blogueur tunisien inquiète Reporters Sans Frontières


Rédigé le Mardi 6 Janvier 2015 | 0 commentaire(s)



Reporters Sans Frontières a exprimé dans un communiqué diffusé le vendredi 2 janvier dernier, sa « plus vive inquiétude » après la condamnation d'un blogueur tunisien à trois ans de prison par la justice militaire.  L'organisation de défense de la presse veut que le procès soit transféré devant la justice civile.
 
Déjà actif sous Ben Ali, Yassine Ayari, blogueur de 33 ans, est connu pour ses propos provocateurs sur les réseaux sociaux. Il vient d’être effectivement condamné par un tribunal militaire à trois années de prison ferme pour atteinte à l'honneur de l'armée, et plus précisément, selon le parquet militaire, pour avoir « diffamé un certain nombre d'officiers et de cadres du ministère de la Défense ».
 
Il faut dire que la condamnation de Yassine Ayari remonte au 18 novembre dernier, c'est-à-dire avant l'élection présidentielle. Ce qui pose problème selon Reporters Sans Frontière, c’est le rôle de la justice militaire en Tunisie, qui « met à mal » le processus de consolidation de la démocratie.