techafrika

Safaricom Kenya lance un concurrent d’Uber – baptisé Littlecabs


Rédigé le Jeudi 30 Juin 2016 | 0 commentaire(s)



La compagnie télécoms leader au Kenya, Safaricom, va se frotter au géant américain Uber sur les routes de Nairobi. L’opérateur a en effet lancé, en partenariat avec l’entreprise de logiciels Craft Silicon, une application de taxi qu’il présente comme étant moins chère et meilleure pour l'économie locale. L'application, baptisée « Littlecabs », est actuellement en version "beta test fermé" et devrait être disponible pour le grand public en début juillet.
 
Uber, qui est progressivement en train de s’étendre à travers l'Afrique, a lancé ses services au Kenya au début de l'année dernière, mais a été critiqué par les entreprises de taxi locales et a même vu ses conducteurs être victimes d’attaques.
 
Le directeur général (PDG) de Safaricom, Bob Collymore, a confié à ITWebAfrica que Littlecabs sera une alternative moins chère avec plus d'avantages pour les conducteurs.
 
"Les clients auront un tarif moins cher au kilomètre, ainsi que le WiFi dans la voiture. Ils seront également en mesure de choisir un conducteur féminin s’ils le souhaitent et pourront même choisir la station de radio qu'ils veulent écouter lorsqu’ils utilisent l'application. Ils paieront également via M-Pesa", a t-il déclaré.