techafrika

Les incubateurs se multiplient en Afrique subsaharienne


Rédigé le Jeudi 26 Novembre 2015 | 0 commentaire(s)



L’Afrique subsaharienne prend le virage du numérique, pour preuve, les incubateurs de startups se sont multipliés sur le continent au cours de ces dernières années.
 
Samir Abdelkrim, blogueur spécialisé dans l’innovation dans les pays émergents, a entrepris en avril 2014 une tournée pour visiter les incubateurs désormais implantés en Afrique. Prévu initialement pour durer sept mois à travers six pays, le tour #AfricaTech est toujours en cours. Du Nigeria au Bénin en passant par l’Ethiopie, Samir Abdelkrim a à ce jour sillonné plus de 15 pays.
 
Voici quelques uns des incubateurs répertoriés par le bloggeur sur le continent :  
 
  • Springlab, un incubateur sud-africain installé au Cap
  • I-hub, à Nairobi, au Kenya
  • Le Mest, école et incubateur, au Ghana
  • Co-creation Hub (Cc Hub) à Lagos, au Nigéria
  • CTIC à Dakar, au Sénégal
  • Activspaces, au Cameroun.
  • Akendewa à Abidjan, en Côte d’Ivoire
  • Iceaddis, en Éthiopie
  • EtriLabs au bénin
  • iLab au Liberia
 
Samir Abdelkrim relève que la plupart des incubateurs Africains ont été lancés à l’initiative d’entrepreneurs locaux, parfois soutenus par des grands groupes. Le Mest par exemple a été créé à Accra en 2008 grâce au soutien de Meltwater, une multinationale suédoise spécialisée dans l’analyse de données en ligne. En général, les pouvoirs publics n’interviennent en soutien de ces structures qu’une fois qu’elles sont bien installées dans le paysage économique local, indique t-il.