techafrika

Les banques kenyanes veulent lancer un système de paiement mobile pour contrer M-PESA


Rédigé le Jeudi 29 Décembre 2016 | 0 commentaire(s)



En début 2017, les banques kenyanes devraient dévoiler une plate-forme de transfert d'argent numérique et mobile pour rivaliser avec le grand leader du marché, M-Pesa.
 
Présentement, les banques dépendent des plateformes de transactions mobiles telles que M-Pesa, Airtel Money ou Orange Money pour permettre à leurs clients de réaliser des transactions comme le transfert d’argent, le dépôt, le retrait, l'emprunt d'argent ou le règlement de factures en temps réel. Safaricom seul travaille avec plus de 40 banques, desservant plus de 3,1 millions de clients sur une base mensuelle, via M-Pesa.
 
La première étape majeure vers la mise en place du système unique de transfert monétaire mobile et numérique a eu lieu plus tôt cette année après la création du service de paiements intégrés, Payments Service Ltd (IPSL), pour faciliter le transfert direct de fonds entre banques, sans passer par des entités tierces telles que M-Pesa. Le système est en phase pilote auprès des acteurs de l'industrie et l'on espère qu'il sera lancé au début de 2017.
 
Source





Dans la même rubrique :
< >