techafrika

Le sud-africain Blue Label paie 400 millions $ pour racheter des parts dans Cell C


Rédigé le Jeudi 27 Octobre 2016 | 0 commentaire(s)



Blue Label Telecoms le plus grand distributeur de temps d'antenne prépayé et de données en Afrique du Sud, va payer 5,5 milliards de rands (400 millions de dollars) pour une participation de 45% dans l’opérateur mobile Cell C Ltd (très endettée).
 
L'accord permettra à Blue Label d’avoir une part des bénéfices sur un produit qu'il distribue ainsi qu'une participation importante dans une société qui doit faire face à la colère des consommateurs pour la lenteur de son réseau. Pour Cell C, l'accord fait partie de ses efforts pour rembourser la dette qui l’a forcé à conclure un accord de restructuration avec les détenteurs d'obligations en 2014.
 
Cell C, fondé en 2001 par l’opérateur saoudien Oger Telecom, a eu du mal à rivaliser avec des concurrents déjà bien établis en Afrique du Sud, à savoir Vodacom et MTN Group. Pour financer l’accord avec Cell C, Blue Label versera 3,5 milliards de rands en trésorerie disponibles et en financement des installations. Tandis que 2 milliards proviendront d'un accord avec le sud-africain Net 1 UEPS Technologies, a déclaré Blue Label dans un communiqué.
 
La société de traitement de paiements et de technologie, Net 1, va en effet racheter 117,9 millions d'actions de Blue Label pour 2 milliards de rands, ce qui lui donnera une participation de 15% dans la société de distribution de temps d'antenne.