techafrika

Le Nigeria veut mettre 50 millions de dollars à la disposition des start-ups locales


Rédigé le Samedi 7 Février 2015 | 0 commentaire(s)



Le Nigeria veut mettre 50 millions de dollars à la disposition des start-ups locales
En vue de soutenir les start-ups locales actives dans la création de logiciel, le gouvernement fédéral du Nigeria envisage de mettre en place d’ici fin 2015 un fonds de 10 milliards de nairas, soit 50 millions de dollars.
 
Selon la ministre des communications, Omobola Johnson (photo), 16,2 millions de dollars auraient déjà été récoltés à ce stade sur les 50 millions de dollars nécessaires. D’après elle, le secteur national des TIC compte près de 350 petites entreprises qui y évoluent. De petites entreprises qui par manque de moyens conséquents se font littéralement écraser par les multinationales (bien moins impliquées dans l’essor économique du pays).
 
D’où la nécessité de donner un coup de pouce aux petits entrepreneurs pour les rendre plus compétitifs, ce qui en retour créera de l’emploi et absorbera beaucoup de jeunes, développera le marché TIC et créera de la richesse pour le Nigeria.
 
Le projet de création d’un fond d’investissement pour soutenir les start-ups TIC s’inscrit dans le cadre du programme que compte lancer le Nigeria pour développer également le contenu Internet.