techafrika

Le Ghana dépense des millions pour améliorer les systèmes d'adresses numériques


Rédigé le Jeudi 3 Août 2017 | 0 commentaire(s)



L'Afrique a besoin d'innovation pour déployer efficacement les systèmes d'adresses et ouvrir les opportunités économiques. Ce sont là les mots de Sesinam Dagadu, fondateur et CTO de TinyDavid, la société ghanéenne derrière le système d'adressage numérique SnooCode.
 
La société a maintenant étendu son service au-delà du Ghana et à travers le continent et permet aux utilisateurs de générer leur propre SnooCode gratuitement, ce qui permet ensuite d’indiquer leur emplacement.
 
Selon Dagadu, tout système d'adresse calqué sur le modèle des pays développés pourrait ne pas ajouter de la valeur à l'environnement singulier de l’Afrique.
 
"Le problème est que vous avez un modèle des pays développés qui n'est pas bon pour le monde dans lequel nous vivons. Au Royaume-Uni, ils ont mis en place leur système d'adresse depuis plus de 600 ans maintenant", a déclaré Dagadu.
 
"Le coût du déploiement d'un système d'adresses traditionnel est élevé. Le Ghana seul a consacré environ 8,5 millions de dollars américains à essayer de résoudre ce problème".
 
Snoocode utilise les codes alphanumériques pour donner des adresses aux utilisateurs, qui ont ainsi la possibilité d'avoir leurs propres adresses publiques ou privées. L’application peut également être utilisée avec n’importe quelle solution de mappage.