techafrika

La première base de données des productions textuelles algériennes vient de voir le jour


Rédigé le Vendredi 5 Décembre 2014 | 0 commentaire(s)



Mercredi dernier, à l’occasion d'un colloque international consacré à "l'analyse des discours et des objets signifiants", on a appris la création de la première base de données des productions textuelles algériennes par des chercheurs de l'Université Ahmed Benbella d'Oran.
 
Mme Imène Miri-Benabdallah, membre de l'équipe de recherche compétente et présidente du colloque initié par le Département des langues latines, a indiqué à cette occasion que "plus de 500 romans et un millier d'articles (discours officiels, éditoriaux médiatiques) ont été déjà numérisés dans le cadre de cette opération"
 
"Bientôt accessible en ligne, la base de données constitue l'aboutissement d'un projet scientifique mené depuis trois années dans le cadre des Programmes nationaux de recherche (PNR)", a-t-elle expliqué.
 
Les domaines retenus pour la base de données sont la littérature, la didactique, le discours officiel et le texte médiatique (éditoriaux, chroniques). Elle regroupera les œuvres d'auteurs algériens et sera progressivement enrichie, a fait savoir Mme Miri-Benabdallah.