techafrika

L’opérateur mobile Glo sous pression au Ghana


Rédigé le Mercredi 15 Juin 2016 | 0 commentaire(s)



L’opérateur mobile Glo sous pression au Ghana
La National Communication Authority (NCA) du Ghana a donné au fournisseur de services de télécommunications Glo jusqu'à décembre 2016 pour étendre sa couverture 3G à l'ensemble des 21 capitales de district dans la région nord du pays. Cette injonction fait suite à une évaluation des services mobiles cellulaires entre février et mars 2016, publié le 1er juin, qui a montré que Glo est la seule compagnie de téléphone sans couverture 3G dans aucune des capitales en cours d'examen.
 
L’étude menée par l'ANC permet d’avoir une mesure de la force du signal, représentative de la situation de couverture dans chaque capitale du district. Les résultats pour les capitales testées montrent qu’aucun des opérateurs n’avaient une couverture de réseau 3G dans quatre capitales, avec MTN et Vodafone couvrant tous les autres - mais ils avaient tous deux une qualité de réseau « passable » dans deux et trois capitales respectivement.
 
La couverture de Tigo a été considérée comme « bonne » dans deux capitales; « passable » dans huit; « pauvre » dans cinq; et aucun dans deux autres capitales en raison de panne de service sur la journée de visite. Airtel a réalisé un « bon » score dans cinq capitales; « passable » dans sept; « Pauvre » dans quatre; et aucun dans une capitale. Glo était le seul à n’avoir aucune couverture 3G dans aucune des capitales testées.
 
La NCA dit qu'elle a informé les opérateurs télécoms de ses conclusions avec une directive visant à améliorer leur couverture dans certaines localités d’ici juillet 2016 et dans les quatre capitales non couvertes d’ici décembre 2016. Airtel a été sanctionné pour ne pas couvrir une capitale et Tigo pour deux capitales. Glo a quant à lui jusqu'à décembre 2016 pour couvrir l'ensemble des capitales.