techafrika

L’appli Little Cabs de Safaricom tient tête au géant Uber au Kenya


Rédigé le Mercredi 3 Août 2016 | 0 commentaire(s)



Même si un accord est imminent entre Uber et son concurrent chinois le plus redoutable, Didi Chuxing, le géant américain doit faire face à une concurrence de plus en plus intense dans le covoiturage dans le monde entier. C’est le cas notamment au Kenya avec l’application Little Cabs lancée récemment par Safaricom dans le pays.
 
L'Afrique est une région où les nouveaux entrants continuent de s’empiler. Sur le marché de la technologie du transport en commun au Kenya, qui comprend déjà Uber et plusieurs autres start-ups, Safaricom, la plus grande entreprise de télécommunications et de FinTech du pays, a récemment lancé sa première application de taxi à la demande, baptisée Little Cab. Le service est lancé via un partenariat avec Craft Silicon, une société de logiciels basée à Nairobi.
 
Little Cab fonctionne sur iOS, Android et les périphériques Windows et sera bientôt disponible pour les utilisateurs USSD (non-smartphones). La nouvelle application accepte l'argent comptant, les cartes de crédit, et le service de mobile Money de Safaricom, M-Pesa, pour le paiement. Il fournit des cartes GPS en direct pour la localisation et propose une connexion Wi-Fi Safaricom gratuite aux passagers.
 
Source