techafrika

L’Angola abrite la 3eme plaque tournante du trafic Internet en Afrique


Rédigé le Vendredi 25 Mars 2016 | 0 commentaire(s)



L’Angola abrite la troisième plaque tournante du trafic Internet en Afrique (Angonix), après avoir atteint un pic de 4,6 gigaoctet par seconde en janvier de cette année. L'information est contenue dans un communiqué de presse d’AngolaCable.
 
Angonix qui est en exercice depuis un an, fonctionne comme un hub du trafic de données Internet à travers lequel les utilisateurs partagent des contenus avec d'autres fournisseurs connectés, indique la source. Le communiqué précise en outre que Angonix s’appuie sur 11 agents certifiés sur le marché et a pour but d'améliorer les services Internet localement.
 
Avec l'émergence en 2012 d’AngolaCable, l’Internet locale a eu un coup de pouce. Le West Africa Cable System a ainsi stimulé l'utilisation d'Internet dans le pays. Selon les données publiées par l'Institut National de la Communication (INACOM), le taux de pénétration d'Internet est d'environ 15,5 pour cent, fortement stimulé par le réseau de téléphonie mobile.