techafrika

Kenya: Les transactions via mobile représentent près de la moitié du PIB


Rédigé le Samedi 12 Août 2017 | 0 commentaire(s)



Les transferts d’argent réalisés via les plateformes de mobile money au cours de l'année jusqu’au 30 juin représentait près de la moitié de la production nationale brute du Kenya, selon les dernières statistiques officielles. Les paiements ont atteint 3,574 billion Sh (environ 34,4 milliards $) entre juillet 2016 et juin 2017 avec environ 1,7 milliard de transactions, indiquent les derniers chiffres de la banque centrale du Kenya.
 
Ce chiffre était de 15,8% supérieur à celui de l'année précédente, 3,086 billion Sh (environ 29,7 milliards $). Cela signifie que les transactions étaient équivalentes à 48,76% du produit intérieur brut estimé (PIB) du Kenya, c’est à dire 7,33 billion Sh (70,53 milliards de dollars) en décembre 2016 selon les données de la Banque mondiale.
 
Entre janvier et juin de cette année seulement, environ 1,81 billion Sh (soit 17,42 milliards $) ont transité par des plateformes mobiles, ce qui représente une hausse de 13,84%. Des transactions mensuelles record ont été enregistrées en mars de cette année à 320,180 milliards Sh, soit une augmentation de 17,03% par rapport au mois précédent à 273,59 milliards Sh.
 
Les plates-formes d'argent mobile du Kenya incluent M-Pesa de Safaricom, Airtel Money, Telkom Money, Equitel d’Equity Group, Tangaza et MobiKash.