techafrika

Congo-Brazzaville: Les clients d'Airtel et MTN veulent être dédommagés des préjudices causés


Rédigé le Jeudi 1 Mai 2014 | 0 commentaire(s)



Congo-Brazzaville: Les clients d'Airtel et MTN veulent être dédommagés des préjudices causés
L’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) a condamné, le 23 avril dernier, les opérateurs de téléphonie mobile Airtel et MTN à verser 1% de leur chiffre d'affaires pour non respect des obligations légales et réglementaires relatives aux conditions de permanence, de qualité et de disponibilité de leurs réseaux et services.
 
Jugée insuffisante, Jean Claude Mabiala, président de l'Association de défense des droits des consommateurs du Congo (ADDCC), a réagi à cette mesure. En effet, pour Jean Claude Mabiala, les deux milliards que paieront les deux sociétés sanctionnées ne profiteront pas directement aux clients lésés des deux réseaux, puisque ces sommes seront reversées dans les caisses de l'État conformément à la loi de finances 2014.
« Nous exigeons que l'ARPCE demande aux opérateurs de téléphonie mobile Airtel ou MTN d'octroyer des bonus ou des crédits gratuits aux consommateurs qui perdent beaucoup d'argent en cas de défaillance des services de ces sociétés, en application du principe qu'un préjudice causé doit être impérativement réparé. Certes, nous nous réjouissons que ces sociétés soient sanctionnées mais cela ne doit pas s'arrêter là. De cette sanction infligée à ces sociétés, le client lésé ne trouve pas son compte puisque son argent est perdu et les pertes subies ne sont ni réparées ni dédommagées, alors qu'en réalité c'est lui qui nourrit ces sociétés. Ce n'est pas normal et c'est pourquoi nous réagissons à cette injustice », a réagi fermement le président de l'ADDCC.





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Mai 2017 - 14:53 Liberia: Orange remplace Cellcom