techafrika

Burkina Faso: Une technique pour quantifier la pluviométrie par téléphonie mobile


Rédigé le Dimanche 27 Juillet 2014 | 0 commentaire(s)



Burkina Faso: Une technique pour quantifier la pluviométrie par téléphonie mobile
L'Université de Ouagadougou, en collaboration avec ses partenaires dont l'Institut de recherche et de développement (IRD), vient de mettre au point, pour la première fois, une méthode permettant de mesurer à partir de la téléphonie mobile la quantité d'eau de pluie tombée au sol.
 
Selon les explications des auteurs, il s’agit de tirer partie d'une propriété des pluies bien connue des professionnels de la télécommunication : les gouttes d'eau atténuent le signal radio transmis entre deux antennes-relais (pylônes). Ainsi, en cas de pluie, l'onde qui est entre les pylônes va traverser les gouttelettes d'eau.
Au cours de ce passage, deux phénomènes se produisent. D'une part, les gouttelettes absorbent une fraction de l'énergie véhiculée par les ondes. De l'autre, elles diffusent ces ondes et les détournent de leur trajet initial. Ainsi, lorsqu'il pleut, entre deux antennes-relais, l'intensité des signaux reçus chute.
 
Ces travaux menés au Burkina Faso viennent d'être publiés, ce mois de juillet, dans la revue « Geophysical Rechearch Letters ».