techafrika

Apple veut désormais conquérir l'Afrique et le Moyen-Orient


Rédigé le Mercredi 13 Janvier 2016 | 0 commentaire(s)



Apple veut désormais conquérir l'Afrique et le Moyen-Orient
L'iPhone d’Apple ne pèse pas lourd dans les ventes de la région Moyen-Orient & Afrique (MEA), mais les choses semblent prendre une bonne tournure pour le géant américain. Le cabinet Counterpoint a établi un classement des vendeurs de smartphones dans cette région du monde.
 
Selon le rapport de Counterpoint, Samsung a encore écrasé la concurrence durant le troisième trimestre de 2015, avec 41,1 % de part de marché. Cependant, le géant sud-coréen a perdu 8,7 points par rapport à la même période l’année d’avant, où la moitié des smartphones écoulés dans la zone MEA sortaient de ses usines.
 
Plusieurs fabricants profitent de cette perte de terrain de Samsung. C’est le cas notamment de Huawei qui arrive en deuxième position avec 9,3 % (+ 2,3 points), ou le chinois Tecno résolument tourné vers l'Afrique avec 8,2 % (+ 3,4 points) et bien sûr Apple, qui est juste une place devant la masse des anonymes avec 3,9 % (+ 1,7 %).
 
Counterpoint explique que les iPhone, placés sur un segment plus haut de gamme que les modèles de Huawei, Tecno ou TLC-Alcatel, ont mordu dans les parts de marché de Samsung et Sony. Apple a par ailleurs renforcé sa présence au Moyen-Orient avec l'ouverture simultanée à la fin octobre 2015 de deux Apple Store dans les Emirats Arabe Unis, à Dubai et à Abu Dhabi.
 
Si l'on considère souvent la Chine ou l'Inde comme des étapes incontournables pour la croissance d'Apple, Counterpoint souligne l'importance de la zone MEA : « Cette région est non seulement énorme géographiquement, mais elle est également très diversifiée, on y trouve certains des marchés du mobile les moins défrichés au monde tout comme les plus riches. »





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Octobre 2017 - 01:29 Le Samsung Galaxy Note 8 arrive au Kenya