techafrika

Algérie: Un journaliste condamné à deux ans de prison pour avoir diffusé un poème sur Facebook


Rédigé le Mercredi 7 Septembre 2016 | 0 commentaire(s)



Algérie: Un journaliste condamné à deux ans de prison pour avoir diffusé un poème sur Facebook
Arrêté par la police algérienne le 27 juin dernier près du domicile de ses parents à Alger, Mohamed Tamalt, journaliste indépendant qui possède la double nationalité, algérienne et britannique, a été condamné à deux ans de prison par une cour d'appel d'Alger le 9 août dernier. Le journaliste est accusé d’avoir diffusé sur Facebook une vidéo accompagnée d'un poème jugé offensant à l'égard du président algérien, selon Human Rights Watch.
 
Mohamed Tamalt est en prison depuis son arrestation le 27 juin dernier, et il serait dans un état de santé grave à cause d’une grève de la faim prolongée, selon des sources médiatiques.
 
Critique à l'égard des autorités algériennes, le journaliste exprimait sur son blog ses opinions politiques et diffusait informations et commentaires à caractère provocateur. Il écrivait auparavant des articles dans le quotidien algérien Al-Khabar.
 
« La liberté d'expression ne sera jamais garantie en Algérie tant qu'un poème mis en ligne sur Facebook risque de valoir deux ans de prison », a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch.