techafrika

Afrique du Sud: Microsoft, Google et Facebook contre la régulation des OTT


Rédigé le Jeudi 28 Janvier 2016 | 0 commentaire(s)



Le mardi dernier s’est tenue en Afrique du Sud une réunion parlementaire portant sur l’avenir de Skype, WhatsApp et autres applications du genre dans le pays. Les deux opérateurs mobile MTN et VODACOM réclament en effet la régulation des OTT (Over the Top Services) qui selon eux ne payent pas de taxes, n’investissent pas dans les infrastructures dont ils se servent et ne s’inquiètent pas non plus de la qualité du service à offrir à la clientèle.
 
Les géants américains du High Tech Google, Facebook et Microsoft ont pour leur part manifesté leur désaccord face à la potentielle régulation des OTT (Over the Top Services) en Afrique du Sud. Selon elles, les arguments mis en avant par les opérateurs ne tiennent pas la route. Elles ont notamment affirmé qu’elles n’offraient pas leur service gratuitement aux populations sud-africaines, et qu’au contraire, elles faisaient gagner de l’argent aux opérateurs.
 
Les trois géants, qui avaient été conviés à la rencontre parlementaire, ont voulu faire passer un message clair : céder aux demandes des opérateurs serait un pas dans la mauvaise direction.