techafrika

Afrique du Sud: Durban abritera bientôt une importante usine chinoise de fibre optique


Rédigé le Jeudi 3 Décembre 2015 | 0 commentaire(s)



Le fabricant chinois de fibre YOFC va injecter R150m (soit environ 1 046 250 $ USD) dans une usine de fabrication locale pour produire un million de kilomètres de câble chaque année. C’est la zone économique spéciale de Durban, Dube Tradeport, qui accueillera l'usine de fibre optique, prévue pour être achevée et opérationnelle d'ici la fin de 2016.
 
La société prévoit d'embaucher plus de 100 à 150 employés et ciblera les entreprises de télécommunications Telkom, Cell C, Vodacom et MTN avec ses produits. YOFC prévoit en outre de cibler les services financiers et les sociétés minières.
 
La décision de la société d'installer une usine locale de fibre optique arrive au moment où il y a un engouement de plus en plus croissant pour la large bande à haut débit en Afrique du Sud. Telkom envisage notamment d’offrir un accès à la large bande de fibres à un million de foyers d'ici 2018, tandis que l’opérateur indépendant Vumatel prévoit quant à lui de raccorder 100 000 foyers d'ici 2016.
 
Actuellement, YOFC a une force de vente en Afrique du Sud, mais la firme chinoise a bien l'intention de booster ses opérations par la création d'une entreprise locale formelle au début de 2016.